• Joannie Chassé

Mon projet

Mis à jour : 16 nov. 2019

C'est avec une profonde nostalgie de l'époque où j'étais étudiante en Études littéraires à l'UQÀM que je ressens le besoin de me replonger dans le milieu culturel. Après les 5 dernières années à occuper un poste à la direction des opérations dans le domaine du commerce en ligne, je suis en manque d'amour. Parce que oui, selon moi, la littérature, la musique, le théâtre, la danse, le cinéma, l'Art et le partage d'idées, oui, savent apporter l'amour dans la vie d'un être humain.


Don't get me wrong - j'aime les défis que m'apportent mon emploi. Je ne mentirai pas en vous disant que s'y réalisent mes rêves les plus fous. Je suis une gestionnaire, certes, et j'ai du talent dans ce que je fais, mais je tourne en rond, comme un fauve en cage (les animaux ne devraient pas être en cage, sauf ceux qui ont été rescapés et qui ont besoin de nos soins car ils ne pourraient pas survivre dans leur milieu naturel...!), il me manque QUELQUE CHOSE.


Après de multiples remises en question à me demander ce que je ferais bien pour me rendre heureuse, j'ai finalement réfléchi autrement, et je me suis demandée: à quels moments de ma vie suis-je heureuse?


Et soudainement, l'EXALTATION qui émane de moi à toutes les fois où j'assite à un spectacle, à toutes les fois où je participe à un festival, quand j'entends les chroniqueurs à On dira ce qu'on voudra se présenter avec passion au micro de Rebecca Makonnen...Le sentiment d'accomplissement et l'impression d'avoir vécu la vie d'un/e autre quand je termine un roman, l'admiration que j'ai de voir ces artistes exprimer si merveilleusement ce qu'ils ont à dire au monde...


Juste Du gros love, vraiment.


Je ne prétendrai jamais être artiste, je dirai toujours que mes textes sont amateurs, je ne m'inventerai jamais une notoriété que je ne cherche pas. Je veux accéder à l'art, être présente dans le réel, dans la création, assister à des humains écorchés vifs et heureux, sensibles, différents, qui se déploient devant nous. Vous voir les regarder, être témoin de votre regard, de votre ouverture et de votre manière d'embrasser leur présence.


Montréal m'attire, elle est flamboyante et renversante de diversité. Elle est loin. Je me donne aussi comme défi de l'attirer à moi, dans mon coin de paradis dans les Laurentides, pour la donner à voir à tous, cette culture que j'aime tant.


Avec beaucoup d'humilité et avec un bonheur indescriptible face à ce projet qui s'amorce,


Joannie

8 vues

Posts récents

Voir tout

L'improbable mort d'un arbre

Il m'a montré son char et les déchirures de la tôle. C'était bien plus impressionant en photo, mais lui dit que c'était peut-être juste l'angle ou la lumière qui a donné cet effet-là. L'arbre s'était

Nelly

Salut Nelly, Tu me pardonneras mes égarements, mais je ne suis pas capable de te prendre autrement que par petites bouchées: tes mots sont lourds et pèsent sur ma vie de femme prévilégiée. J'aspire à

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now